Au Président de la République française Francois Hollande : Merci d’appliquer les recommandations pour Nice

blood-20745_1280

A l’attention du Président de la République de France, Monsieur Francois Hollande

Veuillez aussi lire la lettre écrite à la main pour vous

 

Cher Président Hollande,

 

Mes meilleurs voeux pour 2017, qu’elle soit une année de paix confirmée en France et ailleurs.  

Si je vous adresse une lettre, c’est parce que j’admire votre courage, et le courage de votre équipe pour en finir avec l’État Islamique, Daesh, Al Qaeda et le Nazisme qui est toujours d’actualité, en Europe, bien qu’on n’en parle plus.  Vous faites votre travail avec une sincérité et un désintérêt personnel qui se fait ressentir à travers tout l’Univers.

 

Le 17 juillet 2016, après les attentats de Nice, j’ai suggéré de vérifier les familles des terroristes et de leur faire payer des sommes aux familles de victimes, par exemple.  En tout cas, je pense qu’il faut impliquer les familles des terroristes dans la solution de ce phénomène.   J’ai appris que la Turquie a appliqué cette mesure de s’appuyer sur la famille du terroriste, après la tuerie dans la boîte de nuit Reina, à Istanbul, il y a un peu plus d’une semaine.  Ça marche, parce que c’était en vérifiant son épouse qu’ils ont su traquer l’auteur de la fusillade et les plans pour des futures attaques.

Je pense qu’il faudra prévoir des lois qui permettront dans le contexte du terrorisme international d’interroger et de suivre un ou plusieurs membres de la famille du terroriste.  Je ne vois pas pourquoi la loi ne chercherait pas la responsabilité que porte la famille sur un individu recherché par la police.  Et si toute cette famille s’enrichit par la criminalité du membre recherché ?  Dans tous les cas, je ne pense pas qu’on peut résoudre le terrorisme international avec le même dispositif légales comme pour la petite criminalité.  Je pense qu’il faut un tribunal spécial jusqu’à la fin du problème.

Il faudrait appliquer les recommandations pour Nice également sur les chefs de bande, le commanditaire et / ou financier, et le coincer     sur tous les membres de la famille des chefs de bande, pour en finir avec le crime organisé, tout en restant humain avec la famille des terroristes.  Cela arrive qu’ils n’y peuvent rien qu’un membre de leur famille ait choisi cette voie – la.   

 

Le chef de la bande pourrait bien être Son Excellence monsieur André Azoulay, le conseiller de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.  En début 2013, je l’ai identifié en tant que orchestrateur d’une politique économique catastrophique pour le Maroc, basée sur l’esclavage sexuel des femmes, alors qu’il prône un statut avancé pour ce pays auprès de l’Union Européenne.  Vous trouverez cette étude dans the Godfather of Morocco.  

Le degré de haine contre les Musulmans porte à croire que c’est lui qui a inventé l’État Islamique, Daesh et Al Qaeda et que c’est lui qui est à la tête d’une mafia qui a pillé le Maroc de toutes ces richesses depuis plus d’un demi siècle et dans toute impunité avec le but d’appauvrir le Maroc et de s’emparer du Sahara Occidentale pour le pétrole évidemment. Dans tous les pays ou il y a le pétrole et dans les pays avoisinantes ils s’appellent État Islamique ou Al Qaeda.  Chez nous ils s’appellent le Polisario.  Je vais toute de suite vous expliquer comment la France pourrait appliquer ces recommandations pour Nice sur le chef de bande de toutes groupes terroristes dans le monde.

Ce rôle d’orchestration par M Azoualy a été confirmé par M. Padraig O’Hanlon, un ancien combattant Nord Irlandais, qui porte un nom belge, qui est né en Belgique, et en même temps il a trois identités Nord Irlandaises avec lesquelles il a mené le combat.  Il raconte que des personnes en provenance de Belgique se sont rendus à Belfast où il habitait pour proposer du financement et des armes de la FN à sa milice.   Sa milice est INLA (Irish National Liberation Army).  Une des personnes qui lui ont rendu visite est Son Excellence M André Azoulay.
Une lecture financière de ce conflit Nord Irlandais démontre déjà qu’il s’agit d’une guerre en relation avec la grande fraude fiscale, puisque le témoin a dit que l’argent arrive en francs belges qu’un gestionnaire d’argent échange contre dollar et Pound à la banque (Bank of Ireland).  D’après mon  analyse on utilisait le dollar en Irlande du Nord pour donner l’impression que ce serait des aides de la communauté Irlandaise aux Etats-Unis.   Le témoin  m’a parlé de Hoboken à New Jersey.   Seulement, il y a aussi Hoboken en Belgique.  J’ai les enregistrement avec ce témoignage.  Il a avoué que sa milice Catholique aussi bien que les adversaires Protestantes ont reçu des armes de la FN.   Ce serait un conflit Nord-Irlandais entre les Catholiques et les Protestants, mais apparemment avec de l’argent et des armes belges.  Les milices IRA, INLA, Provo et ULDP n’ont jamais étés reconnu par aucun gouvernement au monde et sont considérés comme des milices terroristes financé par la Belgique.

 

Un autre héritage qu’on pourrait imputer à la Belgique c’est l’Euro, puisque actuellement l’Irlande du Nord est la seule région de la Grande-Bretagne qui fait parti de la zone-Euro.  On dirait une colonie.  Cela donne des indications quant aux pères de l’Euro.   Ce sont donc pas l’Union Européenne.

 

Ce conflit Nord Irlandais est intervenu dans une époque où il y avait des grandes développements de plateformes pétrolières en mer du Nord, et dans le nord-ouest de l’Angleterre.  En Moyen Orient-il y avait des crises pétrolières suite au conflit Israélo-Arabe, avec des effets sur les économies en Europe Occidentale.  Placé contre ce contexte du terrorisme international, et comparé aux autres endroit avec du pétrole, tout laisse à présager que le conflit de l’Irlande du Nord est un conflit concernant le pétrole en mer du Nord.  

oil-rig-334417_1280Ce n’est pas la religion mais le pétrole qui était le but de cette guerre, comme beaucoup d’autres guerres dans le monde, à mon avis.  Ce sont des guerres qui fonctionnent avec des mercenaires (sans contrat et sans preuves écrites) parmi lesquels des aventuriers avides de sang qui travaillent à l’étranger sans doute pour “l’Etat belge”, pour y semer des troubles.  Leur directeur serais son Excellence  André Azoulay.

Il y a des employés de l’Etat belge qui se sont fait un marché de faux papiers d’identités, des faux passeports et visas, aussi bien pour l’immigration illégale comme pour le terrorisme international.

A ce sujet, j’ai l’honneur de partager avec vous un échange de courrier avec les souverains des Pays-Bas, Ses Majestés le Roi Willem-Alexander et la Reine Máxima, concernant Son Excellence André Azoulay, parce qu’il est un Néerlandais et le nom « André Azoulay » serait une fausse identité qu’il emprunte pour orchestrer la criminalité organisé depuis le Maroc.  

 

Que M André Azoulay se marie et qu’il fait porter un faux nom de famille à ses enfants, cela va très loin.  Que doivent-ils penser de leur père le jour quand ils découvrent qu’il a signé les contrats d’assurance de sa voiture ou les assurances de vie avec un autre nom, par exemple.  La première idée qui leur viendra dans leur tête c’est que la personne qu’ils ont cru être leur père pourra nier qu’il est leur père si cela l’arrange.  D’un moment à l’autre il peut dire à son enfant que ce n’était pas lui mais quelqu’un d’autre qu’il a vu pendant toute sa vie.  

Cet homme fait parti d’un groupe d’individus qui n’ont pas la même conception de la famille comme vous et moi, mais ils sont très capables de faire « comme si » pour pouvoir avancer leurs intérêts mafieux au sein d’une autre famille ou d’un autre pays.  Leur intérêt consiste de pillage souvent combiné au meurtre.  

C’est depuis 2013 que je me doutais fort de la personnalité d’André Azoulay.  Ce qui me frappe chez lui, c’est que je n’ai pas trouvé de traces familiales comme des frères ou de sœurs, de neveux ou des cousins, pas d’information sur son père et sa mère, ou de oncles.  La même chose pour Padraig O’Hanlon.  Celui-ci n’a pas de famille, il n’a pas de frère ou sœur, pas de neveu ou de nièce, pas de cousins ou cousines.  Aucune trace de famille quelconque en plus d’une multitude d’identités.

 

J’ai compris plus sur lui en étudiant de près le combattant Nord Irlandais qui viendrait on dirait de la même école comme André Azoulay. Il maintient intelligemment une grande confusion à propos de son identité pour la simple raison qu’il était parti combattre en Irlande du Nord entre 1969 et 1998 ou il a fait 182 victimes.  Dans l’armée, il était un très haut placé, et vers la fin de la guerre, il était recherché par un escadron de l’ULDP, la partie adverse en Irlande du Nord, m’avait-il dit.  Ses camarades qui étaient attrapés ont tous étés fusillés sans passer par la cour martiale.  Or, après un examen par interrogation j’ai découvert que ULDP est une milice qui avait le même fournisseur d’armes comme INLA, et probablement le même financier. Il me semble que tous les factions en Irlande du Nord étaient soutenus par les mêmes financiers, c’est à dire Azoulay et consorts.

Bien qu’il ne dit pas tout, je pense que ‘il a travaillé pour « l’État belge » en Irlande du Nord avant de se retourner contre « l’État belge ».  Peut-être qu’il était parti comme beaucoup d’autres en Irlande du Nord pour y devenir riche avec le pétrole ou pour tout simplement y avoir les premiers job à la place de la population locale (notez que surtout les hommes étaient perçus comme l’Ennemi).  

Il a développé de la rancœur contre son employeur que je soupçonne « l’État belge », et pendant toute sa vie, il a cherché dans cette direction-là pour les coupables de la mort de sa femme enceinte.  Elle était tué dans une attaque à bombe  la veille de son mariage avec elle.  C’est lui-même qui était visé, probablement pour taire tout ce qu’il nous raconte aujourd’hui.  Il avait été blessé dans cette attaque et il est resté dans le coma pendant trois mois.    

Je pense que depuis cette attaque il a changé son fusil d’épaule, et il s’était rangé du côté de la population locale.  Il s’est démarqué de tout ce qui est belge et il est devenu plus Nord-Irlandais.  Il ne se définit nullement comme belge, pas comme un britannique et pas comme un Irlandais, mais un Nord-Irlandais, insiste-il, et un catholique. C’est ma lecture de toute son histoire très confuse.  

Je suis très reconnaissante envers M O’Hanlon qui m’a aidé à comprendre plus sur le terrorisme international.  Je m’appuie sur lui pour comprendre le langage de Son Excellence André Azoulay et ses consorts.  Quand ils se fâchent, ils ne viendront pas vous le dire par crainte d’être découvert comme les seuls à avoir cette nature-là.  Ils se fâchent surtout contre une dépense importante qui vise l’avancée de l’homme.  Au lieu de négocier ils vont placer des bombes ou envoyer des tueurs d’une nationalité différente que la leur, pour que vous ne verrez jamais qui sont les gens qui veulent vous apprendre une leçon.  Ils font comme des enfants qui ne savent pas bien s’exprimer.  Seulement par les bombes, personne ne comprendra ce que c’était le message et encore moins de qui cela vient et pourquoi.
Avec une fausse identité Son Excellence André Azoulay pense qu’il est devenu un Marocain.  En épousant une femme Marocaine et en travailler comme le conseiller du Roi du Maroc, il pense que le Maroc lui appartient.  D’abord il se fait passer pour un Juif du Maroc, ensuite, il se fait passer pour un Berbère, alors qu’il n’a rien à voir avec mon pays et il déteste tous les Marocains,voire tous les Arabes quel qu’il soit leur religion.  Il s’est marié à une marocaine, juste pour la belle photo, et pour mieux dissimuler son programme d’exterminer le peuple du Maroc par le VIH et le tourisme du sexe, et pour pouvoir marier ses amis Belges aux riches du Maroc et du monde Arabe.  Alors qu’il est un Néerlandais.  J’en suis convaincue.  

Mon sort a donc été géré par un Néerlandais et pas par un Marocain. Chez lui, la traite des êtres humains ne s’arrête pas seulement aux pauvres comme moi, mais elle continue aussi dans le milieu des plus riches, toujours en poursuivant bien-entendu des objectifs personnelles de pouvoir piller les grandes fortunes, par exemple en frappant les gens avec des procès et par des juges corrompues.       

 

J’ai entamé une première recherche psyché-morphologique avec comme résultat que son vrai nom de famille serait van Lidth de Jeude.  Avec cette donnée là, j’ai entamé une deuxième recherche tout simplement en parlant de lui et en montrant sa photo aux personnes en relation avec les armes et les guerres. Ici en Belgique il est un déjà-vu pour un certain nombre de gens, et il ne s’appellerait pas Azoulay pour la plupart des gens qui m’ont confirmé l’avoir déjà rencontré.  Ils sont tous très étonnés quand je dis qu’il travaille au palais au Maroc.  C’était ça l’information clé qui m’a indiqué que j’étais sur la bonne voie.  

Pourtant Azoulay est le nom qu’il utilise pour commettre les plus graves infractions, comme le détournement des fonds de tous les États du monde, et pour donner des instructions aux soldats de l’État Islamique, par exemple, et pour orchestrer la traite des êtres humains.  Le jour quand on l’arrête, ils vont sans doute être obligé de le relâcher, parce qu’ils vont le trouver avec une autre identité sur lui, même s’il existe des vidéos de lui sur Internet dans lequel il fait des discours sur « la tolérance inter-religieuse », administrativement il ne s’agit pas de la même personne.  C’est ainsi qu’il a toujours échappé à la justice exactement comme nombreux combattants d’Irlande du Nord avec des racines en Belgique.

 

Pendant que lui-ci s’appellerait van Lidth de Jeude, il n’y a que sa fille en fin de compte qui s’appelle Azoulay.  La fille d’André Azoulay est Audrey La Ministre de Culture en France, qui court beaucoup plus de risque que son père d’être prise dans le collimateur de la Justice pour tout ce qui concerne les détournements, parce qu’elle serait la seule à s’appeler A. Azoulay.  Son prénom ne ne tient qu’à un jeu de lettres.  Je pense que c’était son calcul pour avoir choisi un prénom qui ressemble beaucoup à la sienne.  Le « u » n’est qu’un « n » retourné.  Pour lui, elle n’est qu’une Marocaine comme sa mère, et une étape intermédiaire pour lui, pour arriver à une autre chose et pour s’enrichir rapidement.  Son espèce ne fonctionne que de cette manière grossière, rempli de mépris et de l’égoïsme qui détruit tous les amitiés.  

Je crois que c’est lui qui a impliqué son tout jeune neveu pour parler argent aux milices à Belfast, en 1978, et ceci en plein guerre et en plein bombardements.  J’ai été dans la même école avec son neveu, et je me rappelle un matin en septembre 1978, quand toute l’école en parlait.  Ceci pour montrer combien il se fait des soucis pour sa famille, juste pour s’enrichir.
Mr O’Hanlon a vu et parlé avec Son Excellence André Azoulay dans sa maison à Belfast en 1976.  Mr Azoulay était venu le voir à Belfast pour discuter organisation et finances de INLA.  Après que celui-ci croit le reconnaître à la télé dans un reportage sur la conférence de COP22 (7-18/11), en novembre dernier, et en me posant la question sur ce que cette personne (Azoulay) fait à Marrakech, je lui ai montré des photos et des video d’André Azoulay et Il l’a reconnu.  Oui, c’est bien lui avec lequel il a parlé dans sa maison à Belfast.   J’ai pris des enregistrement de ses déclaration pour les faire entendre à Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

A partir du 13 novembre 2016, Mr O’Hanlon a été informé de l’assassinat de ses anciens camarades à Belfast.  Dans la même semaine son informateur, a été assassiné à Anvers.  Il ne font aucune investigation et pas de nouvelles dans les médias, ils enterrent les corps en Irlande du Nord, et puis on n’en parle plus.

Mr O’Hanlon et moi pensent que les attaques sont commandité par Mr André Azoulay qui élimine tous les témoins.  J’ai demandé à Mr O’Hanlon combien de personnes ils sont en total.  Il m’a répondu trente mille dont trois cents à Anvers seulement.

Et alors quoi ?  Va-t-on assister au massacre de trente mille personnes, pour leur faire taire, avant de réagir ?   Que va-il répondre Mr Azoulay, si une centaine de témoins disent qu’ils l’ont vu à Belfast en présence de milices illégales ?  Que ce n’était pas lui qui était à Belfast parler argent et armes avec les soldats ?

Cette fois-ci il n’ échappera plus et je crois qu’il ne s’attendait jamais à être découvert par une Marocaine.  Je pense que ceci n’aurait été le cas, s’il m’avait laissé tranquille.  Il a malheureusement pris le risque de détruire ma vie et mes affaires avec toute sa bande en Belgique, au point que c’est lui ou moi.

 

Il n’y a qu’une seule manière pour le vaincre.  C’est d’aller fouiller encore plus loin dans son passé et à plusieurs personnes et dans différents pays.  Ainsi toutes les réponses sur sa vraie nature et sa vraie responsabilité surgiront.  Avec trente mille combattants lésés, on trouvera bien de

quoi déloger un mastodont comme lui.  Je suis vraiment désolé qu’il s’est créé des ennemis encore plus redoutables que lui.

C’est de cette manière que j’ai obtenu des informations sur l’assassinat de deux garçons sexuellement abusés.  Je n’irai pas aussi loin pour affirmer tout ce que l’on me présente, pour penser que c’est lui qui aurait violé les enfants lui-même, car c’est ce que des anciens combattant ont déclaré en m’assurant que les informations proviennent de la police locale en Irlande du Nord.  Vous trouverez cette information dans l’avant dernier newsletter de l’année dernière http://shoutout.wix.com/so/bLahysxp#/main

Que mon compatriot serait un assassin, c’est une chose très difficile à accepter pour moi.  J’ai refusé d’accorder de la crédibilité à cette histoire là.  On peut me dire beaucoup sur M André Azoulay, mais pour me convaincre qu’il serait un pédophile et un assassin, il faut qu’on m’apporte d’abord les preuve.   Je n’accepte pas qu’un Marocain fasse des pareilles choses aux enfants.

 

Pour me convaincre les anciens combattants m’ont proposé cette semaine les preuves :  les vêtements ensanglantés que M André Azoulay portait lorsqu’il a battu à mort les deux enfants, pour qu’ils n’aient pas dire ce qu’il leur était arrivé existeraient toujours.  Elles ont été préservés dans un endroit tenu secret où se trouve les vêtements ensanglantés d’autres personnes assassinées, en attendant le moment que justice soit faite.

Il y avait des soldats de la milice INLA et IRA présents  près de l’endroit où s’était produit le drame.  Un soldat de l’IRA avait assisté à la scène entre M André Azoulay et chacun des garçons.  M Azoulay aurait changé ses vêtements avant de quitter l’endroit.  J’ai demandé l’identification de ce soldat et s’il est encore en vie ou pas. J’attends actuellement de nouvelles éléments pour compléter cette histoire à propos des deux enfants assassinés.

 

J’ai envoyé hier une lettre à Sa Majesté la Reine Elizabeth II de la Grande Bretagne et de l’Irlande du Nord pour lui annoncer cette possibilité et pour que les autorité policières font leur possible pour récupérer les vêtements que portait M André Azoulay.   J’ai l’honneur de partager la lettre avec vous.

 

Par la présente, je cherche votre appui dans cette démarche et je souhaite faire appliquer les recommandations pour Nice, qui consiste de s’appuyer sur les membres de la famille d’un présumé terroriste pour arriver à la vérité.  Notre but est d’effectuer des tests ADN qui pourront déterminer si le sang sur les vêtements que est bien celui de M André Azoulay ou pas.   

Je crois que M André Azoulay ne s’attendait jamais à être découvert de cette façon par une Marocaine.   Celui-ci risque de ne pas vouloir coopérer tant qu’il ne fait pas l’objet d’une instruction judiciaire.  Or, Une instruction judiciaire par contre sera très difficile à réaliser s’il dispose de plusieurs identité qui conteste qu’il est le M André Azoulay que nous connaissons.   C’est d’ailleurs la raison pourquoi il n’a jamais été attrapé.

 

S’il n’est pas le M André Azoulay que tout le monde a vu à Belfast, il est au moins le père de Audrey Azoulay, madame la Ministre française de Culture dans votre gouvernement.  Les tests ADN pour déterminer le propriétaire du sang pourront aussi bien être effectués sur sa fille.  Si les tests sont positives, que va-t-il dire ?  Qu’il n’est pas le père d’Audrey Azoulay?

Je voudrai bien l’entendre dire de pareille insulte  

C’est dans ce sens là que vous pouvez faire appliquer les recommandations pour Nice au sein de votre cabinet. En tant qu’employeur de madame Audrey Azoulay, la Ministre française de Culture, pourrez-vous assurer la coopération de votre ministre à cette enquête cruciale pour le droit, la démocratie, pour la liberté du peuple d’Europe ?   Entant que ministre d’État elle représente tous les valeurs de l’Union Européenne.

C’est ainsi que vous pouvez en finir efficacement avec l’Etat Islamique.  

 

En vous remerciant de votre coopération, cher Président Hollande, je vous prie d’agréer l’expression de mes sentiments très distinguées.

 

Naima Mouali, Presidente de United Chambers

Advertisements

One thought on “Au Président de la République française Francois Hollande : Merci d’appliquer les recommandations pour Nice

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s